Les cookies nous permettent de vous proposer de meilleurs services. Si vous continuez à naviguer sur notre site, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.FERMER
rencontrerencontre seniorrencontre lesbienne

Un site de rencontres pour les gays : quelques statistiques...

- Au cours des dernières années, les sites de rencontre ont eu un impact important sur la communauté homosexuelle et sur la façon dont les gays se regroupent et se rencontrent. Ainsi, d'après une étude australienne, 14% des rencontres entre hommes gays se faisaient sur internet en 2001, tandis que cette proportion s'élève désormais, en 2015, à 80%!!
Conséquence inattendue, cette étude montre également que, parallèlement à cela, les bars, les saunas et les clubs gays ont, eux, au contraire, eu tendance à décliner sur la même période.

- En ce qui concerne la France, la moitié de la population gay vit en région parisienne et en règle général, pour une très grande majorité, les gays vivent dans des villes de plus de 100 000 habitants. Si on les interroge sur leur orientation sexuelle, 13% des Parisiens se déclarent homosexuels ou bisexuels. Les grandes villes comme Paris sont souvent un refuge où la liberté sexuelle y est plus grande et le contrôle social moins fort... Elles sont généralement plus anonymes et permissives, notamment par rapport aux "sexualités minoritaires", que le milieu rural. Dans le monde rural, la question de l'homosexualité reste encore taboue et seul 1 agriculteur sur 2 semble juge l'homosexualité comme une pratique acceptable.
Au niveau européen, il faut reconnaître que, globalement, l'intolérance envers les homosexuels a baissé structurellement durant les dernières décennies. Une récente étude de 2015, réalisée par le "Rainbow Europe Index", vient de classer la France à la 11ème place des pays les plus gay-friendly, loin dérrière l'Ecosse qui occupe la 1ère place, mais aussi fort heureusement, loin devant des pays tels la Russie ou la Turquie.

- Au niveau social, il y a 2 fois plus de cadres (et professions intellectuelles supérieures) chez les gais que chez le hétéros ; et 7 fois moins d'ouvriers chez les gays que chez les hétéros.

- Enfin, au niveau démographique, il nous semble important de rappeler que, selon un panel d'études disponibles, on estime que la population gay et lesbienne représente entre 4 et 10% de la population totale.
La moyenne de 5 ou 6% est sans doute la plus proche de la réalité, ce qui représenterait environ 3.5 millions de personnes pour la France et plus de 20 millions de personnes aux Etats-Unis ; de quoi trouver son bonheur ?!

... Alors rejoins vite notre communauté Gay.proximeety.com :
inscris-toi et tchat entre mecs !

INSCRIPTION GRATUITE
Ton e-mail:

Choisis un identifiant:

Choisis un mot de passe

Date de naissance:


J'accepte de recevoir les e-mails des partenaires de Proximeety.